READING

Vis ma vie de responsable de magasin pendant les s...

Vis ma vie de responsable de magasin pendant les soldes!

Aujourd’hui commencent les soldes! Pour vous, c’est certainement la journée de toutes les tentations… mais pour moi, c’est le début de la galère!!! Car ceux et celles qui me suivent ici, savent que je suis responsable de magasin dans le prêt à porter et ce, depuis presque 10 ans. J’avoue, j’adore mon métier (même si je ne le ferais pas toute ma vie), EXCEPTÉ pendant cette fameuse période des soldes! Je vous raconte le pourquoi du comment…

Tout d’abord, j’ai perdu tout espoir en l’humanité, le jour où j’ai vécu pour la première fois, un samedi de soldes! (Non, non, je n’en rajoute pas le moins du monde!) C’est simple, le jour J, en tant que responsable, j’indique à mes collègues où se positionner dans le magasin, pour une bonne organisation: « Caroline, tu seras située en cabines, Maéva à l’entrée du magasin, Carole Anne au fond et Hélène et Benjamin en caisses » et les seules consignes que je puisse leur donner pour survivre à cette journée, sont les suivantes:

> Règle n°1: ne pas se laisser submerger par le foutoir;
> Règle n°2: ne pas laisser ledit foutoir s’installer (Sinon, c’est la fin!);
> Enfin, règle n°3: Respirer, prendre sur soi et sourire… toujours sourire!

Ce qu’il faut savoir, c’est que nos nerfs sont mis à rude épreuve… car les clientes n’ont pas le même comportement qu’à l’accoutumée. C’est un peu comme un soir de pleine lune, elles se transforment!!!

soldes

Dès 9h00 du matin, elles entrent dans le magasin telle un ouragan, armées de leurs immenses sacs cabas et prêtes à en découdre avec l’ordre et le rangement qui règne sur place. Au bout de deux – trois heures seulement, on comprend notre malheur! Il n’y a plus de piles de vêtements bien rangées sur les tables, mais des tonnes de fringues amoncelées, mélangées… parfois même tombées par terre. C’est un peu comme une histoire sans fin: pendant des heures, nous plions, replions, re-replions… (Le rangement appelle le rangement, c’est bien connu!). C’est à ce moment précis, que je regarde mes compagnons de tranchées (car oui, le combat est rude!) et que je leur demande par télépathie: « T’es toujours vivant?! »

▧▧▧▧▧

Mais, le plus agaçant, c’est sans conteste les questions, parfois étonnantes, de CERTAINS clients (Je n’en fais pas une généralité, rassurez-vous!) et  je rêverai de pouvoir répondre ceci:

« Vous travaillez ici?! »
– « Non, non… je passais juste par là et j’ai trouvé que c’était légèrement le bordel, alors je me suis permise de ranger un peu, ici et là! »
ou encore: « Moi?!… Ah non, je passe simplement l’aspirateur. Vous voyez, la ménage, c’est ma plus grande passion! »

« 20€, -50%, ça fait combien? »
– « Euh, vous divisez simplement le prix par deux. »
– « Alors, ça fait combien? »
– « Il faut retourner à l’école, ça devient urgent… très urgent! »

« Si je prends 3 T-Shirts, vous me faites une remise supplémentaire?! »
– « Bah non, nous ne sommes pas sur le marché ici… ou comme dirait si bien mon homme, ce n’est pas le magasin de mon père! Est-ce qu’on crie à tue-tête dans le magasin:  « Madame, n »hésitez pas, tout à 10 balles… et le T-Shirt c’est pour moi, c’est cadeau! »

« Vous fermez le magasin? »
– « Non, non, il est plus de 20h30, nous avons commencé à baisser la grille aux 3/4, mais c’est uniquement pour le concours de limbo que nous organisons entre amis! »

Alors, je m’adresse à toutes les personnes, qui tout comme moi, travaillent en magasin: « Tenez bon, dans un mois tout cela sera terminé… avant la prochaine période des soldes d’été! »

 ▧▧▧▧▧

Bon, je ne pouvais pas terminer cet article, sans évoquer le point de vue de la cliente… car il n’est pas, non plus, de tout repos! En effet, la plateforme de mode STYLIGHT s’est amusée à analyser, dans une infographie, les mouvements shopping à réaliser, afin de brûler jusqu’à 500 calories par séance de shopping (c’est quand même plus agréable de se dépenser en faisant les soldes, qu’à la salle de sport, non ?!). Parmi ce shopping fitness, nous retrouvons:

– Le boutonné-levé, soit (lutter à) fermer le bouton de son jean (-1,5 calories),
– Les tractions de fringues, ou 30 minutes de bataille pour un jean, qui font presque brûler une centaine de calories,
– Les jumping sacs, soit une version revisitée des jumping jacks dans laquelle on saute, le bras levé, pour attraper son sac préféré en soldes. (Résultat : -1 calorie)
– La cabine sauna, exercice consistant en premier lieu à se débarrasser de toutes ses couches de vêtements, puis à enfiler ses trouvailles en soldes. En 2 heures de déshabillage-habillage, nous pouvons brûler jusqu’à 352 calories.

Le shopping fitness

▧▧▧▧▧

Et vous, comment vivez-vous les soldes?
Vous faites partie de la Team magasin ou de la Team clientes?


  1. Marine

    27 janvier

    Faisant partie de la Team magasin…comme je te comprends!
    J’ai moi même eu cette semaine « Hey! Hey! elle est ou la responsable? j’voulais lui parler pour essayer de gratter des promotions! » »On sait jamais, si ça marche! » et aussi celles qui essayent des hauts blancs donc le col devient orange à la sortie de cabine, et qui te demandent une promo parceque le col est « sale ». Mais LOL!
    On pourrait écrire un livre! ^^
    J’ai adoré la leçon de fitness haha, on va avoir des cuisses en béton à la fin des soldes!
    Ma maman m’a acheté le livre « Les tribulations d’une caissière », pour me soutenir pendant cette période de soldes lol.
    Bisous!

  2. Amélie

    11 janvier

    Le concours de Limbo m’a tuée …. Comme j’aimerai cependant encore travailler avec toi ….. <3 ça me manque presque en te lisant :p

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
MADMOIZELLE ADELINE